Liseuses, ebook, et écologie

Bonjour à tous !
Pour ce premier article thématique, je vais vous parler des liseuses et ebooks, de leur impact sur l’environnement et leurs points positifs.

Les liseuses ont commencé à se démocratiser vers 2007, et le marché des livres électroniques représente 6,4% des ventes en France [*]. Autant dire qu’elles ne sont pas encore les favorites des lecteurs (d’autant plus qu’il est possible de lire les ebooks ailleurs que sur liseuse) et que le format papier est encore largement privilégié.

*

Les liseuses sont à l’origine de 150 à 230 kilogrammes de CO2, sur toute leur durée de vie, en fonction du modèle [*]. La grande majorité de cet impact (à 80%) a lieu avant la mise en vente de la liseuse, et est donc liée à sa production.
Parmi les problèmes sont souvent relevés l’utilisation de plastique non recyclé, de ressources non-renouvelables, de produits chimiques ou encore de batteries au lithium qui sont dommageables pour l’environnement. Une autre cause nocive est l’utilisation de minerais, dont l’extraction est à l’origine de déforestation et de destruction des éco-systèmes[*].
Comme source de pollution, on peut aussi en citer une, cette fois-ci invisible, qui est la dématérialisation des livres. Contrairement à ceux que l’on a dans une bibliothèque traditionnelle, les ebook ne prennent physiquement pas de place, aussi on a tendance penser qu’ils n’ont aucun impact. Pourtant, ils sont stockés sur des serveurs, qui consomment énormément d’énergie, sans que nous nous en rendions compte[*], comme chaque petit geste fait en ligne.

*

Crédit : Perfecto_Capucine sur pixabay

*

Cependant, l’empreinte carbone des liseuses peut être compensée.
En effet, les livres papiers ont également une empreinte carbone (entre 1,3 et 2,7 kg de CO2 par livre), et si vous êtes un grand lecteur et que vous lisez énormément sur liseuse, votre impact pourrait être moindre en comparaison (petit interlude mathématique).
En fonction de votre liseuse et de la pollution qu’engendre sa production, il faut lire entre 100 et 180 livres pour équilibrer son empreinte carbone [* et *]. Donc si vous êtes loin au dessus de la moyenne française de 14 livres par an [*], les liseuses peuvent être une alternative pour vous ! Par contre, si vous ne lisez qu’un ou deux livres par mois, le format papier sera sûrement largement préférable.

*

Les liseuses peuvent donc être une bonne alternative, en fonction de votre profil de lecteur.
Cependant, il faut bien garder certains points à l’esprit :

  • La durée de vie d’une liseuse serait au maximum de 10 ans et l’utiliser durant tout ce temps est bien entendu l’idéal. Cependant, les réparations sont rares et n’oublions pas le problème de l’obsolescence programmée.[*] Il est nocif pour la planète de changer de liseuse trop fréquemment (ou à chaque nouveauté), bien que, selon les éditeurs, les possesseurs de liseuses en changent en moyenne tous les deux ans [*].
  • Il n’existe encore aucune politique de recyclage établie pour les liseuses [*]. Il faut donc être extrêmement prudent lorsqu’on décide de se débarrasser d’une liseuse, et surtout ne pas la jeter simplement dans une poubelle… au risque qu’elle soit désassemblée et que des produits hautement chimiques soient manipulés à mains-nues par des enfants, comme par des adultes, en Asie[*].

*

Crédit : Perfecto_Capucine sur pixabay

*

En plus du côté environnemental sur lequel je voulais uniquement me baser au départ, il me semble également important de parler des circonstances dans lesquelles sont extraits les minerais et non, cela n’a absolument rien d’éthique. Comme pour nos smartphones, la plupart sont extraits de mines clandestines, dont l’exploitation est surveillée et contrôlée par des milices armées [*]. Des enfants travaillent entre 10 et 12 heures par jour, pour gagner à peine quelques centimes[*].
Ce n’est, au final, qu’une forme d’esclavagisme moderne, laissant derrière elle morts, mutilés, victimes de viols[*].

*

Voilà pour ce premier article sur l’écologie et la lecture !
J’espère qu’il vous aura intéressé et qu’il aura pu répondre à certaines de vos questions voire même vous apprendre quelque chose quant à la pollution liée aux liseuses et ebook.

Si vous avez des interrogations, n’hésitez pas à poster un commentaire, j’essayerai de vous répondre au mieux, sinon, vous pouvez consulter les sources en bas de page qui sauront sûrement vous informer mieux que moi !

*

Je vous retrouve la semaine prochaine, même jour, pour un autre article à ce sujet !
Brybry.

*

Mes sources :
– E-RSE, Responsabilité Sociale des Entreprises https://e-rse.net/liseuse-livre-ecologique-impact-environnement-270130#gs.bwjdwg
– Consoglobe https://www.consoglobe.com/livre-papier-vs-livre-numerique-lequel-est-le-plus-ecolo-cg/3
– RSE magazine https://www.rse-magazine.com/Le-livre-papier-plus-ecolo-que-le-livre-nume
– Capital.fr https://www.capital.fr/economie-politique/dans-ces-mines-naissent-vos-smartphones-114984
– Final S Cape https://finalscape.com/esclavage-moderne-votre-smartphone-made-in-china-via-le-congo/
– Portables du sang https://www.portablesdusang.com/

Publicité

3 réflexions sur “Liseuses, ebook, et écologie

  1. Un article pertinent ! Je viens d’apprendre beaucoup de choses. Personnellement je suis sur format papier car je ne lis que un livre par mois (et encore) donc ça me semble juste. En revanche, une liseuse est un bon investissement et les formats spécialisés sont souvent moins chers que les livres format papiers.
    Si je parle uniquement en mon nom je pense que il vaut mieux (dans mon cas) que je reste sur format papier pour le moment ! Lire est aussi la possibilité pour moi de déconnecter de tout les écrans ☺️

    J’aime

    • Merci beaucoup !
      Je pense que les livre papier est un bon compromis lorsque l’on a que des lectures occasionnelles (:
      Pour ma part, avec tout ce que j’ai lu sur les liseuses… je pense que je n’en achèterai jamais de neuves, uniquement d’occasion, puisque ça peut toujours être pratique (:
      Et oui, l’avantage non-négligeable du papier, c’est qu’on peut vraiment se déconnecter ! Pas de petite notification ou autre qui nous ramène sur internet ! (:

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s