Stardust – Neil Gaiman

Neil Gaiman se trouvant être l’auteur qui m’a redonné goût à la lecture, il y a quelques années, il est fort probable que je le mentionne souvent dans ce blog, tout du moins pour les débuts. Mais n’ayez crainte, tout cela en vaut la peine, je vous le jure.

*

Quelques mots sur l’auteur :
Né en 1960 à Portchester, Neil Gaiman manifeste dès sa jeunesse un intérêt pour les comics. Il parviendra a faire publier une de ses œuvres, Orchidée Noire, après plusieurs tentatives infructueuses auprès des éditeurs et d’une carrière de journaliste.
Ses ouvrages touchent à la science-fiction mais aussi au fantastique et à la fantasy. Il n’est pas rare d’y retrouver des références à la mythologie -notamment celtique- ou aux contes.

Neil Gaiman est également connu pour ses œuvres Sandman, Neverwhere, Coraline, American Gods… Il a écrit un roman en collaboration avec Terry Pratchett, De bons présages et est également l’auteur de plusieurs scénarios.
Il autorise les gens à le mentionner en utilisant uniquement son prénom et il aime bien signer ses livres dans les boutiques des aéroports, alors qu’il attend pour prendre l’avion.

*

*

Résumé : D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. De l’autre, le Pays des Fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le Mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de Féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la Foire des Fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en Féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du Mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour…

*

À la fin de ma toute première lecture de Stardust, j’ai tout bonnement eu l’impression d’avoir lu un livre qualifiable de conte de fées pour adulte. Pari réussi pour Gaiman qui semblait avoir cette idée derrière la tête durant l’écriture de son roman.

Au fil du récit, on retrouve tout ce qui a été évoqué dans le résumé. Tristan Thorn franchit le mur, levant ainsi le mystère de sa naissance et rencontre de multiples créatures tout au long de son chemin jusqu’à l’étoile, qui est peut-être plus qu’un simple rocher.
Dans sa quête de l’astre, Tristan devra se remettre en question, chose peu aisée pour un jeune homme de dix-sept ans parti à l’aventure pour la première fois et en plus sur un élan de romantisme. Plusieurs créatures lui viendront en aide, ce qui ne lui éviterait néanmoins pas tous les dangers ni toutes les déconvenues. En effet, sorcières et Princes sanguinaires sont bien au rendez-vous, même plus nombreux que ce que les personnages eux-mêmes voudraient croire, et sont prêts à tout pour en tirer profit.
La fantasy est belle et bien présente dès les premières lignes et nous berce jusqu’à la fin. Mystère, des sortilèges et enchantements sont là pour accompagner le lecteur et offrir des rebondissements, ce qui entretient une curiosité nous poussant à tourner les pages.
Cependant, tout n’est pas entièrement rose dans Stardust. Certains personnages sont sombres et sont prêts à tout, tant pour conquérir un royaume que pour reconquérir leur jeunesse. Mais on peut tout de même finir par s’attacher à eux, d’une certaine façon.

Une chose que j’aime tout particulièrement dans les romans de Gaiman (et qui justifie très certainement le fait que j’aime cet auteur tout court), c’est sa plume. On y devine presque une nouvelle idée d’écrit dernière chacune des phrases. Elle sait aussi être raffinée, délicate, avec une touche de poésie et elle parvient toujours à son but. Et, surtout, elle dévoile souvent un humour à l’anglaise délectable, avec une petite touche d’autodérision, de sarcasme et d’irone.

Un petit bémol serait que j’ai deviné certains retournements de situations -pas tous, heureusement !- assez vite. Néanmoins, ils restaient bien amenés et, grâce aux indices tout au long de l’histoire, je n’ai en aucun cas eu l’impression que cela était illogique ou bien tombait du ciel sans raison.

*

Deux petites choses potentiellement bonnes à savoir sur Stardust

– Le livre a été adapté en film. Je n’ai pas eu l’occasion de le voir et ne peux donc pas dire si l’oeuvre originale a été respectée, mais j’ai eu des retours positifs dessus de la part d’amis.
– Selon les éditions, le personnage principal ne s’appelle pas Tristan Thorn, mais Tristran Thorn. Ce qui peut être assez surprenant lorsqu’on découvre au milieu du livre qu’on lisait mal le prénom du héros…

*

Je pense que je relirai Stardust avec beaucoup de plaisir, quand j’aurai envie de lire une histoire douce et magique.

Stardust, le mystère de l’étoile
Editions
j’ai lu
Paru en 2001
234 pages

À très bientôt j’espère,
Brybry’

3 réflexions sur “Stardust – Neil Gaiman

  1. […] Quelques mots sur les auteurs :Terry Pratchett, né en 1948 et décédé en 2015 est un des auteurs anglais les plus reconnus et les plus prolifiques de fantasy. Enfant, il s’est d’abord intéressé à l’astronomie, puis à la science-fiction anglaise et américaine. Âgé de dix-sept ans, il se lance dans le journalisme, tout en poursuivant des études pendant ses jours de repos. C’est en 1971 qu’il est édité pour la première fois, avec Le Peuple du Tapis, qu’il retravaillera par la suite. Terry Pratchett est notamment connu pour son oeuvre « Les annales du disque-monde » comportant plus d’une trentaine de tomes. Il se distingue par sa plume, son humour particulier et par son non-respect des normes d’édition. Par ailleurs, Terry Pratchett, anobli en 2008, possède une épée forgée par ses soins et celui d’un forgeron, contenant plusieurs morceaux de météores.Neil Gaiman est également un auteur anglais de fantasy, fantastique et science-fiction. Je l’avais déjà présenté dans mon article sur son livre Stardust. […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s